Première réunion de la commission jeunesse du Pays

Commission jeunesse du Pays et partenaires mobilité le 17 oct 16La Commission Jeunesse du Pays Périgord Vert, présidée par Juliette Nevers, Vice-Présidente du Pays s’est réunie pour la première fois le 17 octobre 2016 dernier à Brantôme.
Les représentants des Communautés de Communes ont été invités à présenter les actions jeunesse mises en place sur le territoire. Les participants ont pu constater que la plupart des actions menées en Périgord Vert concernent la petite enfance, l’enfance et l’adolescence. Peu d’actions concernent les jeunes de plus de 16 ans pourtant visés par les politiques jeunesses de l’Etat et de l’Union Européenne et représentant 11% des habitants du territoire (données INSEE recensement 2013). Le Pays a proposé aux représentants des Communautés de Communes de les accompagner dans la réflexion sur la mise en place d’une véritable politique jeunesse en Périgord Vert, qui prendrait en compte les jeunes de tous âges.
Puis, le Pays et les partenaires impliqués dans un projet de plateforme de mobilité depuis juin 2016 ont présenté l’avancée de leurs travaux. La mobilité est devenue aujourd’hui et d’autant plus sur le Périgord Vert, territoire à dominante rurale, une condition fondamentale de l’accès à un emploi et à une formation. Les partenaires ont constaté que certains jeunes rencontrent des freins à la mobilité qui constituent de véritables obstacles pour leur vie professionnelle et sociale. Ainsi en complément des aides et moyens de transport existants, le projet de plateforme permettrait d’informer sur les outils existants et de mieux accompagner les publics éloignés de la mobilité en prenant en compte les divers freins à la mobilité. Pendant la Commission Jeunesse, les élus ont été invités à participer à la co-construction de ce projet.

Imprimer

Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site et pour nos statistiques de visite. Aucune information personnelle n'y est stockée. En savoir plus sur les Cookies et comment les supprimer Cliquez ici.
Ce que dit la CNIL sur le RGPD